Sélectionner une page
Conseil en management et organisation

Réussir l’intégration de tous les collaborateurs

Processus d’intégration

Les recrutements,  vous ou votre service RH en avez l’habitude… mais comment capitaliser sur l’intégration des nouveaux talents?

Vous êtes sollicité entre le turn-over, les carrières, les candidatures spontanées, vos offres d’emploi, les demandes de stage, vos besoins en intérim ou saisonniers…  avez-vous pensé à qualifier leur intégration?

Il existe une claire opposition entre la vision du management et celle vécue par les nouveaux collaborateurs. De nombreuses études apportent un  éclairage critique sur l’aspect RH de l’intégration:

  • 65% des entreprises n’ont pas de processus d’intégration.
  • Près d’un salarié sur deux a envisagé de quitter son entreprise pendant la période d’essai.
  • 20% des CDI sont rompus pendant la période d’essai à l’initiative des employés.

Tous acteur de l’accueil 

Pour ce faire, il faut appréhender l’intégration comme un modèle rigoureux dont personne n’est exclu, de l’opérateur au directeur de service, voire du stagiaire à l’élu. Vous pouvez même imaginer un protocole pour les partenaires et visiteurs de marque (ou comment assurer sa propre promotion et susciter l’envie de vous rejoindre!).

Il existe de nombreuses possibilités qu’il faut étudier ensemble afin de cibler les plus pertinentes en fonction de vos attentes et du délai que vous envisagez. Il est fréquent de s’appuyer sur des référents et tuteurs, d’établir des parcours et visites.

la culture du tutorat

Encore faut-il songer à préparer votre personnel déjà en place à cette démarche, voire de les former et responsabiliser. Cela peut être chronophage, mais vous avez beaucoup à y gagner, en termes de reconnaissance et aussi d’intégration de la culture d’entreprise, de ses objectifs et ses façons de travailler, tout cela donne du sens!

En effet, il serait contre-productif de dépenser de l’énergie et des ressources en recrutement pour voir ses nouvelles recrues s’évaporer faute d’énergie et moyens mis pour les intégrer, quand près de 40% des jeunes très satisfaits de leur intégration se déclarent certains de rester dans leur boite.

Une fois vos choix opérés, des process sont mis au point et communiqués en interne, suite à quoi un accompagnement peut être prévu pour préparer vos référents ou vos tuteurs à accomplir cette mission. Attention, cela leur demandera du temps et de l’énergie en plus de leurs missions.

 Développer un projet promotion de la santé

Votre structure mutualiste ou associative accueille des élus pour une période donnée, motivés par des projets santé ou de prévention, avec une énergie débordante et de l’enthousiasme, mais cela suffit-il à asseoir leur légitimité?

Peut-être… ou pas ! La bonne volonté n’a jamais suffi à faire preuve de  connaissances et des compétences et ne dit-on pas que “le mieux est l’ennemi du bien”? Il ne faut pas confondre l’envie (même si elle est motivée et sincère) avec les besoins, la légitimité et les savoir-faire, surtout lorsqu’on souhaite faire appel à des partenariats ou des financements publics.

Comprendre le système de santé 

Je vous propose de former vos élus, militants, bénévoles, investis dans la prévention santé à la connaissance du système de santé en France, à la Santé publique, à la prévention santé, à la méthodologie de projets. Un tel accompagnement permet de comprendre le contexte dans lequel ils vont intervenir et s’impliquer dans des projets qualifiés, sur lesquels vous pourrez capitaliser. Cette démarche permet de co-construire des projets avec les moyens de vos ambitions, de chercher des sources fiables, des partenaires et financeurs, de retenir des modes d’action et de se faire comprendre dans l’univers de la santé et de la prévention.

Décryptage du jargon des professionnels de la santé

Il est également intéressant pour certaines structures mutualistes ou associations, qui ont des élus en charge de la santé ou de la prévention, de comprendre le langage et les modes opératoires des salariés professionnels de la prévention qui coexistent dans les services de leur structure ou qui sont mutualisés! La plus-value de cette prestation réside dans le fait de ne pas mobiliser des salariés en interne comme formateurs d’élus, ce qui préserve les fonctions de chacun.

Selon vos besoins, une prestation peut nécessiter 1.5 jours, pour aborder le contexte et aller dans le détail d’un projet type.