Sélectionner une page

L’enjeu des entreprises est de prendre conscience qu’elles ne doivent pas empêcher ces jeunes de mener autre chose en parallèle, car ils vont choisir de travailler dans des organisations qui leur permettront de mener toutes leurs activités de front.

Par exemple, cette génération est très regardante sur les clauses interdisant la double activité, parfois insérée dans les contrats de travail. En effet on aborde ici la liberté d’entreprendre et le SLASHING. Ce qui en découle es une interrogation relative au temps de travail, surtout lorsqu’on débute et qu’on doit faire ses preuves ou bien qu’on est cadre et que l’on travaille au-delà de ses heures « de contrat »…


Quelle est la société civile et professionnelle de demain (pas dans 10 ans…) que nous offrons aux jeunes actifs/diplômés?

http://resources.grouperandstad.fr/decryptages/la-generation-z-voit-le-cdi-a-temps-plein-comme-une-prison/?fbclid=IwAR0cfmxQG5X1SzvQnBqDeYZW2iP0kAb2ReZdn9xupprOTFAcqtwLALUh2N0