Sélectionner une page

Quand être présent par conscience professionnelle est pire qu’être en absence maladie…
https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/ce-que-coute-le-presenteisme-aux-entreprises-1814142.html

On a envie ou on ressent le besoin irrépressible de finir dans les délais notre charge de travail, notre mission, et donc on encaisse, on prend sur soi pour ménager la chèvre et le chou pour tenir les objectifs et les projets.
Pourquoi est-ce contre-productif ?


Principalement parce-que l’élément manquant est l’information au manager que le collaborateur est « malade » et jugé inapte à travailler provisoirement.
En effet, si votre manager le savait, il vous conseillerait peut-être de vous préserver, vous rassurerait sur les éléments clés de vos chantiers à ventiler à d’autres collègues en votre absence ou rassurerait tout simplement les clients.
Si vous ne le savez pas, il n’y a pas beaucoup de situations où l’absence d’une personne mette l’entreprise ou le service en péril… un chef de service aussi se remplace et même la Belgique a fonctionné sans gouvernement un temps…

J’ai connu l’absence de la Directrice du service pendant 6 mois et aussi celle de la coordination nationale… Les subordonnés « ont fait le taff »…


Ne pêchez pas pas orgueil et expliquez la situation à votre N+1 car vous êtes bien plus précieux en bonne santé dans vos fonctions que mal en point et impacter le service plus tard en situation aggravée.
#éthique#coûts#management